L'Ensai habilitée à co-délivrer le doctorat

L’arrêté du Ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation en date du 3 juillet 2017 confère à l’Ensai la capacité à co-délivrer, avec l’Université Bretagne Loire, le diplôme de doctorat dans le cadre de l’école doctorale Mathématiques et Sciences et Technologies de l'Information et de la Communication (MathSTIC).

Avec plus de 1 100 inscrits, l’école doctorale MathSTIC constitue la plus importante école doctorale de l’Université Bretagne Loire en termes de doctorants et de thèses soutenues chaque année. Elle regroupe notamment l’Université de Rennes 1, l’Université de Rennes 2, l’Insa Rennes, l’Institut Mines-Telecom Atlantique et l’Ecole Normale Supérieure de Rennes. L’arrêté du 3 juillet 2017 confère également à l’Ensai le statut de partenaire de l’école doctorale EDGE (Sciences économiques et sciences de gestion).

Thèses Cifre
L’accréditation délivrée pour une durée de 5 ans marque la reconnaissance de l’excellence scientifique des équipes du Crest Ensai, le laboratoire de recherche en économie et statistique de l’école. Pour Valentin Patilea, responsable de la recherche, « cette accréditation complète parfaitement l'offre de formation que nous proposons, y compris pour nos élèves de master. Pouvoir inscrire les doctorants à l'Ensai et les accueillir au sein du Crest permettra par ailleurs de développer nos partenariats avec les entreprises dans le cadre de thèses Cifre ». Les thèses passées sous Convention industrielle de formation par la recherche renforcent en effet les échanges entre les laboratoires publics et les milieux socio-économiques, favorisent l'emploi des docteurs dans les entreprises et contribuent au processus d'innovation des entreprises établies en France.

Recherche : l’Ensai impliquée dans des projets régionaux et internationaux
L’Ensai s’est impliquée dans le projet INSHARE porté par l’équipe «Données massives en santé » du CHU de Rennes. Ce projet a pour vocation d’explorer, via une preuve de concept, une plateforme à grande échelle permettant à la fois de recenser et de traiter les larges volumes de données générés par les parcours de soin de patients, à la fois en hôpital et à la ville. Le consortium est composé des deux CHU de Bretagne, de plusieurs fournisseurs de données nationaux et régionaux ainsi que deux partenaires académiques : l’Ensai et IMT Atlantique. L’Ensai est également investie dans le projet FIRE qui porte sur les interdépendances entre les sphères financières et réelles des économies. Le projet est mené cette fois à l’échelle internationale avec notamment Aix-Marseille Université, les Universités de Glasgow et de Kent, Concordia à Montréal et Kobe au Japon.

Toutes les actualités