L’Ensai membre de l’alliance Rennes Tech

Pascal Mognol (ENS), Renan Duthion (ENSAI), Elisabeth De Larochelambert (EHESP), Philippe Martin (CentraleSupélec), M'Hamed Drissi (INSA), Grégoire Thomas (AgroCampus), Patrick Le Floch (Sciences Po Rennes), Pierre Le Cloirec (ENSCR).

 

Huit Grandes Ecoles publiques, dont l’Ensai, se réunissent pour accélérer l’excellence du pôle de Rennes et de son territoire breton.

AgroCampus Ouest, CentraleSupélec, l’Ecole des hautes études en santé publique (EHESP), l’Ecole nationale de la statistique et de l’analyse de l’information (ENSAI), l’Ecole normale supérieure (ENS Rennes), l’Ecole nationale supérieure de chimie de Rennes (ENSCR), l’Institut national des sciences appliquées (INSA Rennes) et Sciences Po Rennes ont une vision partagée de l’enseignement supérieur et de la recherche. Elles ont donc décidé de se rapprocher pour former l’alliance Rennes Tech et faire fructifier leurs complémentarités.

L’excellence des formations, l’attention particulière à la diversité des recrutements au niveau national et international, les résultats remarquables d’insertion professionnelle des diplômés, les nombreux partenariats avec le monde socio-économique, le système d’amélioration continue et de démarche qualité sont autant de caractéristiques communes qui ont déjà naturellement conduit à des coopérations et des mutualisations en formation et en recherche dans les unités mixtes avec les universités et les organismes.

En créant l’alliance Rennes Tech, les huit Grandes Ecoles entendent créer un nouveau et puissant levier de mutualisation et de productivité dans le respect des spécificités des établissements. Objectif : renforcer la coopération et accélérer le mouvement de rapprochement du pôle universitaire de Rennes autour de projets d’envergure. L’alliance a en effet été définie comme un élément structurant de la dynamique insufflée autour de FoRUniv, Fondation Rennes Université. Elle participe activement à l’ensemble de ses actions et défendra sa stratégie dans les classements pour que le site de Rennes soit au meilleur rang national et international, à l’image de sa ville où il fait bon étudier et investir.


Des projets communs dans une logique à forte valeur ajoutée :
• Des diplômes d’établissement conjoints grâce à des formations croisées. Des passerelles entre les Grandes Écoles sont développées pour permettre à des élèves d’acquérir des compétences multidisciplinaires alliant par exemple des disciplines scientifiques et techniques et des domaines juridiques ou de politique publique ;
• Une pédagogie adaptée alliant numérique et innovation pédagogique ;
• Des parcours communs en entrepreneuriat et en innovation ;
• Des recherches mutualisées et multidisciplinaires lors des appels d’offres ou de partenariats avec le monde socio-économique ;
• Un programme de chaires communes de recherche et industrielles ;
• Un développement commun à l’international via des conventions communes avec des établissements d’enseignement supérieur internationaux ;
• Une trajectoire vers une gouvernance partagée, homogène et agile en phase avec les enjeux.

Des forces et une masse critique
Nos écoles regroupent 7 000 étudiants dont :
• 41 % de filles
• 32 % de boursiers
• 11 % d’étudiants internationaux
• 25 % d’étudiants partant en mobilité internationale
92 % de nos jeunes diplômés ont un emploi 6 mois après leur sortie.
Nos équipes pédagogiques rassemblent 600 enseignants/chercheurs et plus de 400 doctorants.

Toutes les actualités