L'Ensai titrée en foot et volley

L’Ensai, championne académique 2018 en foot catégorie "excellence" (soit le plus haut niveau), une première dans l'histoire de l'école !

A noter également la très belle performance de nos volleyeurs avec un titre de vice champion d'académie.

Le mot du BDS Ensai - Les Rastat Rockett :

 " En ce jeudi 12 avril, 14 élèves de l’ENSAI sont partis à l’aube en tant que jeunes garçons en direction de Brest pour disputer les finales académiques de football, ils en sont revenus ce soir comme des hommes.
Au programme de la journée, deux matchs de 2x25min contre les deux autres champions de district de l’académie, pour espérer décrocher l’honorifique titre de champion académique.
Après un long voyage, bien animé par les deux fanfarons Hugo et Alexis, les joueurs sont arrivés aux alentours de 12h au stade, puis, à peine le temps de sustenter, que le premier match allait déjà commencer.
1er match : Médecine Brest 0-0 ENSAI
Sous un soleil de plomb, les deux équipes se sont neutralisées. Dès la 4ème minute, nous perdons Micka après un choc, remplacé au pied levé par Sami. Peu de chose à signaler dans cette première mi-temps, si ce n’est une frappe adverse stoppée par Carlito et une frappe non cadrée de Kilian.
En deuxième mi-temps, les deux équipes se procurent plus d’occasions.. Carlito stoppe à plusieurs reprises les tentatives adverses. Côté ENSAI, Hugo manque l’occasion d’ouvrir le score sur une double occasion, tout d’abord, après avoir devancé son défenseur, il manque de peu de couper le centre parfait de Sami mais Alexis a bien suivi, et sur son centre mal repoussé par le gardien, Hugo essaye à nouveau de marquer mais sa tête lobée manque de puissance et le gardien peut sauver les siens. Puis, sur un coup franc dangereux bien tiré par Mathis, personne ne surgit, et le gardien peut se saisir du ballon
Après une dernière frayeur sur un face à face manqué par l’adversaire, et une dernière opportunité de contre mal exploité, l’arbitre siffle la fin du match.
À noter la solidité défensive du cinq majeur Croqueur Quenting Raphisafe Marius et Andyguez .
Il faudra donc passer par la séance des pénaltys pour départager les deux équipes. C’est à ce moment-là que Carlito décide de se mettre en mode Charles Itandje et d’arrêter en patron le 2ème pénalty des joueurs de Médecine. Dans le même temps, PA, Kilian, Mathis, Quenting et Raphisafe ne tremblent pas et offrent la victoire à l’ENSAI.
2ème match : Université Bretagne Sud 1-4 ENSAI
Dans ce 2ème match, c’est l’ENSAI qui prend la rencontre par le bon bout et, après plusieurs minutes de jeu, réussit à se procurer plusieurs occasions. La plus grosse est à mettre à l’actif de PA, après une percée dont lui seul a le secret, Raphisafe dépose un caviar sur le front de PA, qui d’un coup de tête puissant oblige le gardien adverse à la parade. Contre le cours du jeu, le n°17 adverse ouvre le score sur un exploit personnel. Mais les ensaiens ne baissent pas la tête et après une combinaison limpide Alexis-PA-Kilian, Kilian ne se fait pas prier pour nettoyer la lucarne de son mauvais pied. 1-1 donc à la mi-temps.
Les joueurs de l’ENSAI attaquent cette 2ème mi-temps le couteau entre les dents, sachant qu’une victoire leur assurerait le titre de champion. Et très rapidement, c’est sur une action éclair, qu’Alexis récupère le ballon, transmet à PA, qui à l’instar du premier buteur ne se pose pas de question et expédie le ballon au fond des filets. Ca fait 2-1 pour l’ensai et le titre n’a jamais été aussi proche. Mais l’équipe n’est pas à l’abri et sur un deuxième exploit du n°17, bien muselé par un Aubin stratosphérique en deuxième mi-temps, oblige Carlito à une parade, ce sera la dernière occasion pour les adversaires de revenir dans le match. Sur un ballon reçu côté droit, Hugo accélère et dépose son adversaire sur place, rentre dans la surface, élimine un deuxième défenseur et provoque un pénalty. Tel un gentleman, il le laisse à PA, qui ne se fait pas prier pour faire le break. Puis sur une dernière action Kilian se retrouve à la finition d’un mouvement collectif magnifique, à l’image de tout le travail accompli depuis le début de l’année, et clôt définitivement la rencontre. L’équipe est au paradis. Ils l’ont fait!!!!!
Une grosse pensée à tous les joueurs ayant contribué de près ou de loin à cette grosse saison : Marco, Nico, Gora, LoÏc, Franck, Abdou et Jules.
Un grand merci à toutes les personnes venus supporter l’équipe à une ou plusieurs reprises.
Et surtout, un énorme merci au meilleur coach du monde Michaël Lesventes , sans qui tout cela n’aurait pas été possible.
A noter aussi la belle performance des volleyeurs vice-champions académique, qui s’inclinent de peu en finale 9-21 21-11 15-14."

Bravo à tous !

Toutes les actualités