Master statistique publique : du haut niveau

L’Ensai vient de distinguer sa deuxième promotion d’élèves titulaires du Master statistique publique. Ouvert en 2012 en co-habilitation avec l’Université de Rennes 1 et avec la collaboration active de l’Insee, ce diplôme prometteur pourrait bientôt être labellisé par Eurostat.

Un soupçon de fébrilité, une dose de protocole et beaucoup de fierté : c’est la recette idéale pour réussir une cérémonie de remise de diplômes. Celle qui s’est tenue le 1er décembre dernier à l’Ensae (qui avait courtoisement mis ses locaux à disposition de son homologue bretonne) a tenu toutes ses promesses. La promotion 2014 compte donc 40 lauréats : 4 étudiants de Rennes 1 et 36 attachés de l’Insee. Diplôme universitaire de niveau Bac+5, le Master statistique publique - précisément Master Statistique et économétrie spécialité statistique publique - a été mis en place dans le cadre d’une co-habilitation avec l’université de Rennes 1. « Mais surtout dans le cadre d’une vraie relation de confiance avec l’université » souligne Renan Duthion, directeur de l’Ensai.

Une collaboration Insee-Ensai
Côté Insee, l’enjeu est clair : permettre aux attachés de compléter leur cursus dans le cadre d’une formation continue diplômante de haut niveau, reconnue et certifiée. La collaboration active entre l’Insee et l’Ensai a ainsi concerné tant les services administratifs pour la gestion du dispositif, que les services d'affectation des stagiaires avec lesquels ont pu être définis des sujets de niveau Master dont les soutenances ont démontré, de l’avis général des jurys, des travaux d’excellente qualité. Pour toutes ces raisons, il était particulièrement important de pouvoir associer étroitement l'Insee à cette remise de diplômes. Et c’est ce qui a été fait en proposant la présidence de la cérémonie à Stéphane Grégoir, Directeur de la méthodologie et de la coordination statistique et internationale, lequel a insisté sur « l’importance de l’éthique » dans le positionnement professionnel de nos diplômés.

Bientôt labellisé Eurostat ?
D’abord ouvert avec deux parcours, l’un en méthodologie de la statistique publique et l’autre en statistique et traitement des données, le Master a bénéficié cette année d’un troisième parcours en études statistiques. Porté avec beaucoup de conviction et d’énergie par François Coquet, responsable du Master pour l’Ensai, le cursus a d’ailleurs été présélectionné pour faire partie des premières formations européennes à bénéficier du label European master in official statistics (EMOS) délivré par Eurostat. La décision finale sera annoncée au printemps 2015, « si elle était favorable, ce que nous espérons bien sûr, elle renforcerait la visibilité internationale de ce diplôme » indique Renan Duthion.

Toutes les actualités