Quelle place pour les femmes dans les ministères économiques et financiers ?

Quelle politique d’égalité professionnelle pour les ministères économiques et financiers ?

Depuis plusieurs années, nos ministères ont fait de la promotion de l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes une priorité de leur politique. Dans ce cadre, de nombreuses actions ont été conduites : amélioration de la connaissance des données RH par genre dans de nombreux domaines, neutralisation de certains congés familiaux dans l’évaluation des agents, mise en place d’un chèque emploi service pour la garde des enfants de 6 à 12 ans, promotion des chartes du temps, parité dans les jurys de concours... Cette mobilisation continue en faveur d’une égalité réelle entre les femmes et les hommes a contribué à l’obtention du label Egalité professionnelle en février 2018.

Aujourd’hui nos ministères poursuivent leurs travaux pour maintenir et amplifier cette dynamique. À cet effet, un 3e plan relatif à l’égalité professionnelle est en cours d’élaboration sur la base d’une démarche innovante associant étroitement les agents et les directions. Cette démarche conduite par la délégation à la diversité et à l’égalité professionnelle a permis, à ce jour, aux agents d’exprimer sous des formes diverses leurs besoins et attentes concrètes dans le domaine de l’égalité professionnelle.

> En savoir plus

Le 8 mars est célébré depuis 1977 par les Nations-Unies comme la journée internationale des femmes. Mais pourquoi cette date ?

Si cette journée prend ses origines dans des manifestations de femmes organisées au début du 20e siècle pour obtenir le droit de vote, de meilleures conditions de travail et l’égalité entre les sexes, aucune de ces manifestations ne s’est déroulée précisément le 8 mars.

Selon l’Organisation des Nations-Unies pour l’éducation, la science et la culture (Unesco), l’origine de cette date du 8 mars remonte à un épisode de la Révolution russe de février 1917.

Le 23 février 1917, des ouvrières russes ont déclenché une grève générale marquant le début de la Révolution russe. Or, la Russie de l’époque utilisait encore le calendrier julien contrairement aux autres pays européens qui avaient adopté le calendrier grégorien mis en place par le pape Grégoire XIII en 1582. Ces deux types de calendriers qui coexistaient au début du 20e siècle ayant un certain nombre de jours de décalage, la date du 23 février 1917 du calendrier julien correspondait en fait à la date du 8 mars 1917 du calendrier grégorien.

Toutes les actualités