Filière Génie statistique

Même si l'un des débouchés revendiqué de la filière est l'industrie, la caractéristique de cette filière est sa transversalité. La formation a pour but de donner aux élèves les connaissances fondamentales, techniques et pratiques nécessaires aux activités d’un ingénieur généraliste en statistique. Il s’agit de développer les capacités à comprendre, conceptualiser, résoudre des problèmes complexes provenant de différents secteurs, entreprendre, innover, conduire des projets et diriger des équipes dans un contexte multiculturel et multidisciplinaire.

> Programme de la filière

Statisticien industriel…

La qualité et la sûreté de fonctionnement sont des enjeux majeurs dans l'industrie. Au sein d'une industrie, l'ingénieur statisticien met en œuvre un ensemble de techniques afin de mesurer si le produit répond aux exigences de qualité (respect des réglementations en vigueur) et de fiabilité (bon fonctionnement) au moindre coût. Au sein de l'entreprise, le statisticien en fiabilité intervient aussi bien dans le service de production (surveillance et contrôle des chaînes de production, amélioration de tous les processus de planification, de production et de service), que dans le service financier (volumes de production, coût engendré pour l'entreprise).


…dans le traitement de l’image et du signal
Appareils photo numériques, scanners, images météo... les images ont naturellement envahi notre vie quotidienne. Leur traitement est désormais devenu commun dans beaucoup de domaines. Toutes les techniques de traitements numériques de l'image sont des algorithmes basés sur des descriptions statistiques et des modélisations mathématiques des images.
Le traitement du signal regroupe toutes les techniques logicielles et matérielles permettant la manipulation, le codage, le décodage, le filtrage des signaux électriques. Cette matière va ainsi du monde des capteurs à celui des compressions de données, d’images et de la finance.
Les champs d’application du signal sont nombreux et concernent les domaines suivants : la robotique, les télécommunications, l’automobile, l’aéronautique, la finance…


… dans l’environnement
Les quotas de pêche sont-ils nécessaires pour la survie d'une espèce de poissons ou de mammifères (thon rouge, baleine) ? Assiste-t-on à un réchauffement climatique ? Les haies dans les champs favorisent-elles la biodiversité (oiseaux, insectes) ? Quelle agriculture pour demain (rendement, coût, pollution, préservation des espèces) ? Peut-on prévenir les pics de pollution ? La consommation de certains produits ou le contact avec tel autre ont-ils un impact sur la santé ?

Le statisticien permet une expertise scientifique rigoureuse des données afin d'apporter des éléments de réponses à ces problèmes de société. En particulier, il permet d'établir des protocoles dans la collecte de celles-ci, et d'effectuer un travail de modélisation et de prévision sur celles-ci.

Mots clés : traitement de l'image et du signal, modélisation, filtrage et prévision, environnement, plan d'expérience


Des entreprises partenaires privilégiées

Compte tenu de l'évolution rapide des technologies et des métiers de l'industrie, la formation d'ingénieur doit trouver un équilibre entre les compétences scientifiques et celles requises dans le monde industriel.  Ainsi, la filière génie statistique se veut au plus près des besoins et des contraintes des industriels et s'appuie sur un partenariat fort avec les entreprises.
Ces échanges se concrétisent par :
-des cours et des séminaires professionnels
-des propositions de projet de fin d’étude
-de nombreux stages et emplois.
SNCF   Banque de France    

Option formation par la recherche

Avec le développement spectaculaire de l'informatique et des nouvelles technologies, le nombre de données à traiter ne cessent d'augmenter et requiert de nouvelles méthodes toujours plus performantes. Ainsi la recherche en statistique est active dans de très nombreux domaines scientifiques (géophysique, astronomie, biologie, génétique, neurosciences, imagerie médicale et satellite...).
Les élèves qui souhaitent faire de la recherche théorique ou appliquée après l'Ensai peuvent bénéficier de l'offre de formation par la recherche. Pendant leur troisième année, ils peuvent suivre le Master Recherche, mention Mathématiques et applications, spécialité Statistique Mathématique, cohabilité avec l’Université de Rennes 1, l’Université de Rennes 2, l’ENS Rennes et l’Insa de Rennes. Ils pourront poursuivre cette formation par une thèse en mathématiques appliquées qui leur ouvrira aux carrières dans le secteur de la recherche académique, mais aussi en entreprise au sein des services Recherche et Développement.

Rennes1   cifre Maths entreprises  SFdS

Débouchés

La formation de haut niveau dispensée à l’Ensai permet aux statisticiens diplômés de trouver des débouchés variés : grandes entreprises de l’industrie (SNCF, EDF, GDF, SAFRAN, THALES,RENAULT, NESTLE, THOMSON), instituts de sondage et d’études, compagnies de services (France Télécom, RTE), banques (Banque de France, Banque Populaire, BNP, Crédit agricole, Société générale), assurances (AXA), et centres de recherche (Ifremer, Inserm, CEA, INRIA, ONERA, INRA).
La particularité de la filière réside dans cette ouverture sur des domaines riches et variés : les opportunités qui s’ouvrent ainsi devant les statisticiens sortis de l’Ensai sont nombreuses et chacun peut mener sa carrière au plus proche de ses aspirations.
Voir également le parcours de quelques anciens (filière industrie) à Médiamétrie (Communiqué n°43), à la SNCF (Communiqué n°28-29 et Communiqué n°24), à EDF et à l'ONERA (Communiqué n°21), à Axa (Communiqué n°18), à Matra Bae Dynamics (Communiqué n°15), à la SNECMA, au CEA.